Mots-clefs

, , , , , , ,

Il y a quelques temps, j’ai été assez subjuguée par un des sujets d’Intérieurs sur Paris Première.

Le principe consiste à avoir des pièces ou des pans de murs entiers, par exemples, laissé dans un état « négligé ».

Démonstration : si l’on à une pièce où se superpose plusieurs couches de papier peint, en arraché, mais sans laisser le mur nu, le laisser raconter son histoire. Pareil pour la peinture, lorsqu’elle s’écaille, pour les murs en pierre « défraîchi », les parquets vieillissants.

Qui n’est jamais resté songeur devant un (très) vieux fauteuil club, vintage, laissé dans son jus, écorché par l’existence, mais qui à tant de chose à dire…

Sources : Pinterest, Fancy, SF Girl by Bay, Design Sponge

Publicités